Réveillon Igloo de mobilisation au Col de l’Echelle en solidarité aux migrants dans les Alpes


Retour sur un réveillon un peu particulier auquel j’ai participé au Col de l’Echelle dans les Hautes-Alpes, tout proche de la frontière avec l’Italie. Ce col fait partie des points de passages entre la France et l’Italie utilisés par les migrants tentant de rentrer en France. J’avais déjà passé ce col cet été lors de mon retour de traversée de la Suisse à vélo et croisé des groupes de migrants pourchassés par des hommes en bleus. En hiver, le col est fermé aux voitures (à vélo ça ne doit pas être évident non plus!), mais malgré tout certains migrants tentent d’y passer coûte que coûte.
Les populations locales, côté italien comme français, agissent pour venir en aide aux migrants à leur arrivée. Des équipes se relaient même pour faire des maraudes au col afin de pouvoir sauver des migrants qui se trouvèreraient en difficulté, dans le froid et la neige, sans équipements adaptés.

La proposition de se rassembler symboliquement au col et d’y construire un camp de base formé d’igloos m’a bien plu. Il restait à pouvoir rallier le Col depuis Grenoble. Manque de chance, les avalanches s’étaient chargées de bloquer la route du Col du Lautaret (malgré le tunnel du Chambon tout neuf) et nous avons donc dû faire un léger détour par l’Italie…

Bref, bien parvenu au RDV de départ au niveau de Névache, nous nous sommes rendus au col, armés de pulkas de fortunes pour tirer tout ce qu’il fallait pour y établir notre campement de fortune. 7 igloos ont été construits grâce à la détermination et l’énergie des participants et quelques tentes sont venues compléter ce mini village.

 

Au fil de la journée et de la longue soirée, nous nous sommes réchauffés et rassasiés grâce à ce que chacun avait apporté….

la température étant tout de même un peu fraîche, nous avons donc profité d’une petite cabane ou plus tard dans la nuit d’un feu de joie alors que nous franchissions l’année 2018.

Pour dormir, la température des igloos était parfaite 🙂

Le village fut à priori éphémère car détruit peu après que nous l’avions quitté mais restait bien sûr au fond des coeurs l’envie de chacun de partager cette nécessité de solidarité si chère à celles et ceux qui ont l’habitude de fréquenter ou de vivre en montagne.

La pétition à partager et signer : www.change.org/p/migrants-lettre-ouverte-au-président-de-la-république

En savoir plus :

– Changement d’année a rimé avec solidarité – Article du Dauphiné : http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2018/01/01/changement-d-annee-a-rime-avec-solidarite
– Réveillon solidaire, pour que l’humanisme l’emporte dans nos montagnes… – Tribune de Yann Borgnet :
https://blogs.mediapart.fr/yannborgnet/blog/030118/reveillon-solidaire-pour-que-l-humanisme-l-emporte-dans-nos-montagnes
– le col de l’Échelle, un itinéraire dangereux emprunté par les migrants – France 3 : www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/hautes-alpes-le-col-de-l-echelle-un-itineraire-dangereux-emprunte-par-les-migrants_2557047.html
– Sur la route avec les migrants qui passent le col de l’Echelle, entre l’Italie et la France, en plein hiver – France 2 : www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/video-la-montagne-la-neige-il-y-a-pas-ca-chez-nous-avec-les-migrants-qui-traversent-le-col-de-l-echelle-entre-l-italie-et-la-france_2551151.html
Col de l’Echelle : une quarantaine de bénévoles convoqués pour « délit de solidarité » – Bastamag.net : www.bastamag.net/Col-de-l-Echelle-une-quarantaine-de-benevoles-convoques-pour-delit-de
La montée au Col de l’Echelle :

Laissez un commentaire